Réalisateurs invités

vendredi 25 septembre 2015 par roger

Né en 1950 à Nazareth où il vécut jusqu’en 1970 avant de gagner Bruxelles où il apprit (et enseigne aujourd’hui) le cinéma, Michel Khleifi est un des plus grands cinéastes palestiniens. Un grand cinéaste tout court. À la fois poétique et militant, mélangeant l’observation du réel avec une étonnante poétique du regard. Un cinéaste du regard qui sait mettre en vis-à-vis, avec le courage de ne pas détourner les yeux devant la complexité d’une situation qui demande à prendre position. Le cinéma de Michel Khleifi vilipende les injustices israéliennes contre le peuple palestinien mais pose aussi un regard critique sur la société arabe. Un cinéma de la lutte pour la liberté. Mais sans sacrifier l’émancipation sociale et individuelle, surtout de la femme. Un cinéma riche d’enseignements à tous les niveaux.



Né en 1982, Axel Salvatori-Sinz a étudié l’anthropologie avant de passer à la réalisation. Son premier long-métrage documentaire ”Les Chebabs de Yarmouk” a été sélectionné dans plus de 80 festivals internationaux, a gagné plusieurs prix dont le prix "Regard Neuf" du meilleur Premier film à Visions du Réel, le prix RTP dans la catégorie Recherche à DocLisboa et une Etoile de la Scam et est sorti en salle en France le 18 mars 2015.
Il réalise actuellement un film en Corse écrit dans le cadre de l’atelier documentaire de la Fémis 2012 ainsi qu’un projet en lien avec l’actualité syrienne.
Il développe en parallèle une activité de monteur et de cadreur.



Né en novembre 1977 en Galilée d’une famille palestinienne, Alaa Ashkar suit ses études de droit à Netanya dans le centre d’Israël. En 2006 il finit un Master en sciences politiques en France et entame de premiers contacts avec le milieu culturel en méditerranée en travaillant en Égypte, en Italie, en Palestine/Israël, et en France. Son intérêt pour le cinéma indépendant l’amène à adopter ce domaine pour exprimer ses questionnements identitaires et ses observations sur les rapports humains.
Route 60 est son premier film.
Il présentera des extraits de son nouveau film : On récolte ce que l’on sème.





Nadir Almouj (né en 1993) est un jeune cinéaste et photographe. Il a obtenu en 2015 un diplôme de l’université du Middlesex à Londres. Il a participé à des expositions collectives, notamment avec “Souls in Exile,2014” à l’exposition internationale Photo Independent à Hollywood (Californie). Cette année, il sera présent à Ciné-Palestine à Toulouse (France) et présentera son court métrage Terre d’oranges.”





Née à Amman, Jordanie, en 1975, Maïs Darwazah est graphiste et architecte de formation. Elle débute sa carrière dans le cinéma en réalisant plusieurs courts métrages utilisant des techniques mixtes. Formée à la réalisation documentaire au Edinburgh College of Art, elle réalise ensuite « Take Me Home » (2008), un premier long métrage avec lequel elle place au cœur de sa démarche les questions de l’identité et de la transmission. Son long métrage pour le cinéma « My Love Awaits me by the Sea » projeté au Festival International du Film de Toronto, a depuis reçu de nombreux prix. Maïs Darwazah réside et travaille en Jordanie.



Mohamad Alfateh est né à Silouan / Jérusalem en 1991, au nord de la mosquée Al Aqsa) . Il a été élève à l’école Al Yateem Al Arabi, à Jérusalem puis a suivi des études à l’Université Polytechnique de Hébron.
Alors que les autorités israéliennes décidaient de démolir sa maison, il s’est tourné vers la production de films documentaires auprès de l’école d’audio- visuel Dar El kalima de l’université de Bethléhem. Il y assure des cours et des séminaires, il a participé à la réalisation de longs métrages et dirigé des courts métrages (que l’on pourra voir à l’ESAV (Burhan Kashour, Ghetto, Praise of wounds).
Ces films courts ont concouru et remporté des prix dans plusieurs festivals locaux et internationaux (Emirats, France, Suède, Turquie, Etats Unis, Jordanie et dans la plupart des villes de Palestine).
Il a travaillé avec ses amis à organiser de nombreux groupes de productions audio-visuelles. En particulier « Les histoires du groupe Jérusalem », « Jerusalem Parkour » « Le site internet Silwan, » « Le Ramadan à Jérusalem c’est autre chose »


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 225 / 12027

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 2ème édition   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License