Les films

mercredi 28 février 2018 par roger
  • Ave Maria de Basil Khalil - fiction (IT)* - 2015 Palestine, France, Allemagne - 14 min. - VOSTF
    Dans le désert cisjordanien, la routine silencieuse de cinq nonnes est perturbée par l’arrivée d’une famille de colons israéliens dont la voiture a percuté le mur du couvent. Une comédie particulièrement hilarante ! Lundi 5 mars à l’Espace diversités laïcité - 18 h 00 - entrée libre

  • Film d’ouverture : La chasse aux fantômes de Raed Andoni - documentaire - 2017 France, Palestine, Suisse, Qatar - 94 min. VOSTF
    Afin de se confronter aux fantômes qui le hantent, le réalisateur reconstitue La Moskobiya, le principal centre d’interrogatoire israélien, avec des comédiens et des professionnels du bâtiment passés, comme lui, dans ce lieu de détention. Ensemble, les anciens prisonniers vont revivre les interrogatoires et la séquestration, chacun jouant tantôt les bourreaux, tantôt les victimes. Une démarche cathartique troublante et émouvante. avant-première en présence du réalisateur Raed Andoni De nombreux prix dont le le prix du meilleur documentaire de la Berlinale 2017.
    lundi 5 mars à l’American Cosmograph - 21 h 00

  • WAJIB - L'invitation au mariage avec Mohammad Bakri, Saleh Bakri, Maria Zreik, Rana Alamuddin, ...
    À l’approche d’un mariage, en Palestine, la tradition veut que les hommes de la famille aillent porter personnellement leur invitation à ceux qui seront conviés à la fête. Cette coutume a inspiré à Annemarie Jacir, déjà repérée avec Le sel de la mer, un film à la fois simple et subtil.
    On y suit un père et son fils qui, munis d’un stock d’invitations au mariage de leur fille et sœur, font du porte-à-porte chez les connaissances et amis, à Nazareth. Rien de plus. Les grandes joies seront pour le jour de la fête et les drames sont mis entre parenthèses. C’est du côté des petites choses de la vie que la réalisatrice porte son regard, avec générosité et précision. Au fil des visites, elle saisit des portraits touchants et parfois drôles : toute une atmosphère qui raconte une famille, une ville, une culture. Ce film chaleureux – qui représentera la Palestine à la prochaine cérémonie des Oscars – séduit et étonne. Le père, professeur, travaille avec les Israéliens. Le fils s’est exilé en Italie. Chacun a une façon différente de se revendiquer Palestinien. Annemarie Jacir fait subtilement ressentir ces tensions. Elle donne à son film une profondeur humaine, sociale, politique mais sans jamais perdre de vue la mission modeste et précieuse de ses personnages : inviter au mariage, au rassemblement.

    projeté à Albi, Aucamville, Auzielle, Bressols, Carmaux, Colomiers.

  • It’s more than music d’ Anne Renardet - documentaire (IT) - 2016 France - 80 min. VOSTF
    Des jeunes, âgés de 13 à 26 ans, musiciens de l’Orchestre des Jeunes de Palestine, se réunissent en France pour leur tournée annuelle. Ils viennent de Cisjordanie, de Gaza, d’Israël mais aussi de Melbourne, d’Athènes ou de Berlin. Entre rires et tensions, ils évoquent leur identité et leur volonté de résister jusqu’au bout de leurs archets. en présence de la réalisatrice Mardi 6 Mars à l’ENSAV entrée libre 14 h 30

  • Just Play de Dimitri Chimenti - documentaire (IT) - 2012 – France, Palestine, Italie, 58 min. VOSTF
    En 2002, Ramzi Aburedwan, enfant de la première Intifada, crée une association palestinienne et française « Al Kamandjâti », qui mène un programme d’enseignement de la musique dans les camps de réfugiés en Palestine et au Liban. Des musiciens français et internationaux donnent chaque année un concert de soutien à cette association qui aide les enfants à grandir malgré l’enfermement et la pauvreté. En présence des musiciens palestiniens, Yanal Staiti et Nawras Ibrahim Mardi 6 Mars à l’ENSAV entrée libre 16 h 30 suivi à 18 h d’une note musicale avec les musiciens palestiniens Yanal Staiti et Nawras Ibrahim

  • Le sel de la mer d’ Annemarie Jacir - fiction - 2008 Palestine - 109 min. VOSTF
    Soraya, 28 ans, née et élevée à Brooklyn, décide de rentrer en Palestine, le pays natal de son grand-père. À Ramallah, elle cherche à récupérer l’argent placé dans une banque par ses grands-parents, mais apprend que le compte n’existe plus. Avec deux compagnons de rencontre, elle entreprend de braquer la banque. La réussite de l’opération les lance dans une longue cavale à travers le pays... En présence d’un invité Mardi 6 Mars Cinéma ABC à 21 h 00

  • Mars at sunrise de Jessica Habie - Fiction (IT) - 2014 Palestine - 75 min. VOSTF
    Inspiré par l’histoire de l’artiste palestinien Hani Zurob, le film évoque l’art sous l’occupation. L’art donne le pouvoir à Khaled d’échapper à l’enfermement et devient un moyen de résistance. Face à lui, son geôlier vit dans la frustration de ne pas pouvoir s’abandonner à son art. Un film qui parle autrement de l’occupation, de l’emprisonnement, et de la torture. En présence d’un invité Mercredi 7 Cinéma ABC à 21 h

  • Intervention divine d’ Elia Suleiman - Fiction - 2002 Palestine - 92 min. VOSTF
    L’absurdité de la situation géopolitique en Palestine. Mais aussi une divine comédie qui, comme toutes les grandes réussites du genre, est née de la douleur. Celle de vivre dans des territoires cernés de barbelés et celle de ne pouvoir aller plus loin qu’un checkpoint entre Jérusalem et Ramallah. L‘évasion par l’imagination.
    Un Père Noël coursé par une bande de gamins, un noyau de pêche qui devient grenade, une histoire d’amour contrariée, un ballon rouge à l’effigie d’Arafat et même une guerrière ninja. Elia Sumeiman lâche les rênes et déploie une grâce burlesque qui n‘évite jamais la polémique.
    En présence de Tahar Chikhaoui Vendredi 9 mars Cinémathèque à 21 h

  • Off Frame aka Revolution until Victory de Mohanad Yaqubi - documentaire (IT) - 2016 France, Liban, Palestine, Qatar - 62 min. - VOSTF
    À première vue, des rushes pêle-mêle : images de guerre, gestes quotidiens, slogans politiques et actualités. En y regardant de plus près, une plongée historique dans la construction identitaire palestinienne moderne à travers des images d’archives rares. Le film devient ainsi un moyen de ressusciter une mémoire de lutte oubliée. En présence de Khadijeh Habashneh Samedi 10 mars ENSAV Entrée libre à 15 h

  • Chronique d’une disparition d’ Elia Suleiman – fiction - 1996 Palestine - 84 min. - VOSTF
    Un réalisateur (Suleiman dans son propre rôle) revient en Israël pour faire un film sur la perte d’identité de la population arabe. Un épatant premier film divisé en deux grands chapitres. Le premier, « Nazareth, journal intime », est dédié à la famille et aux proches du cinéaste. Le second, « Nazareth, journal politique », montre, lui, la cohabitation entre les différentes religions. Saynètes de la vie au quotidien, tantôt anodines, tantôt burlesques, et Elia Suleiman, digne cousin de Buster Keaton et de Monsieur Hulot. Point de brûlot militant, mais une douce divagation sur le quotidien. En présence de Tahar Chikhaoui à la Cinémathèque 19 h 00

  • Le Temps qu’il reste d’Elia Suleiman fiction - 2009 France, Palestine - 105 min. - VOSTF
    Le carnet de route d’une famille palestinienne vivant à Nazareth de 1948 à nos jours. Quatre époques, quatre épisodes, qui se déroulent en une série de vignettes tragi-comiques évoquant un quotidien chaotique. Les parents résistent et les enfants grandissent entre manifestations et répression. Mais c’est ce sens de la digression et du burlesque discret qui l’emporte au sein de cette fresque épurée, écartelée entre souffrance et éclat de rire. En présence de Tahar Chikhaoui Sélection officielle au Festival de Cannes 2009 à la Cinémathèque 21 h

  • 194. Nous, enfants du camp de Samer Salameh - documentaire - 2017 - Liban - 88 min. - VOSTF
    Contraint de rejoindre l’Armée de Libération palestinienne un mois avant le soulèvement syrien, le réalisateur – avec ses amis activistes– décide de raconter les espoirs, les luttes et les pertes qu’ils ont éprouvés. Tourné au moyen de caméras au poing, de caméras espions et de smartphones, le film retrace, de façon intime, le parcours de 5 jeunes du camp palestinien de Yarmouk. Avant-Première en présence du réalisateur Lundi 12 Le Cratère à 20 h 30

  • Le Dîner de Maïs Darwazeh - Documentaire (IT) – 2012 Palestine, France, Émirats Arabes Unis - 20 min. - VOSTF.
    Maïs Darwazah vit seule, à Amman, ville peuplée de personnes déracinées. La réalisatrice se fabrique une identité en conviant à sa table des amis proches, avec des ingrédients choisis et de vieilles recettes familiales. Mardi 13 à l’ENSAV - Entrée libre 14 h

  • A man returned de Mahdi Fleifel - Documentaire (IT) - 2016 Grande-Bretagne, Pays-Bas, Danemark, Liban - 30 min. - VOSTF
    De retour au camp de réfugiés palestiniens d’où il s’est échappé 3 ans auparavant, Reda, 26 ans, est amer et triste. Pourtant, il parvient à trouver l’espoir dans une vieille histoire et décide d’épouser l’amour de sa jeunesse. En présence d’un invité Mardi 13 à l’ENSAV - Entrée libre 14 h 30

  • Though I know the river is dry d’ Omar R. Hamilton - Fiction (IT) - 2013 - Royaume-Uni, Qatar, Égypte, Palestine - 19 min. - VOSTF
    Un homme retourne en Palestine des années après avoir pris la décision d’émigrer en Amérique. L’histoire est racontée à travers des chronologies parallèles, entremêlées de séquences d’archives. En présence d’un invité Prix du meilleur court-métrage au Festival du film d’Abu Dhabi en novembre 2013 Mardi 13 à l’ENSAV - Entrée libre 15 h 15

  • À la rencontre d’un pays perdu de Maryse Gargour - documentaire (IT) 2015 - France, Palestine. 62 min.
    L’histoire méconnue de familles françaises qui ont vécu en Palestine avant 1948. Les protagonistes sont des observateurs et des acteurs mais aussi des témoins des événements qui se sont déroulés à cette période. Leurs témoignages proviennent de leur vie à Jaffa, Bethléem et Jérusalem. En présence d’un invité Mardi 13 à l’ENSAV - Entrée libre 15 h 45

  • La Palestine de fil en aiguille de Carol Mansour - documentaire - 2017 - Liban, Jordanie, Palestine. 78 min. - VOSTF
    La réalisatrice donne la parole à douze Palestiniennes aux itinéraires très différents, qui recomposent la toile de leur lutte en évoquant la broderie, cet art qui a survécu à l’occupation. Avant-Première en présence de la réalisatrice Carol Mansour Soirée de Clôture à l’American Cosmograph - 21 h 00

Rencontres, lecture, note musicale, exposition

  • Rencontre avec Khadijeh Habashneh, responsable des archives du cinéma palestinien, sur le thème : Le patrimoine cinématographique palestinien. État des lieux. Samedi 10 mars ENSAV Entrée libre à 14 h
  • Hommage à Elia Suleiman Rencontre avec Tahar Chikhaoui, spécialiste du cinéma arabe. vendredi 9 mars Cinémathèque 19 h
  • Rencontre avec Lema Malek Salem, professeur de l’Université de Birzeit, Palestine sur le thème : Le cinéma des cinéastes palestiniennes. mardi 13 à l’ENSAV - entrée libre 16 h 30
  • Lecture bilingue : extrait du roman de Akram Musallam « L’histoire du scorpion qui ruisselait de sueur ». Par Soleïma Arabi et Samir Arabi. mardi 13 à la Cave Poésie René Gouzenne - 19 h 30
  • Note musicale avec les musiciens palestiniens Yanal Staiti et Nawras Ibrahim Mardi 6 Mars à l’ENSAV entrée libre 18 h
  • Exposition de photographies « Regards croisés sur la Palestine » ABC - Toulouse du 5 au 13 mars

*(IT) : Inédit


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 162 / 11074

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site 4ème édition 2018   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.19 + AHUNTSIC

Creative Commons License